Menu

​Atos s’allie à la start-up Pasqal pour accélérer le calcul haute performance grâce à la technologie quantique d’atomes neutres



Atos, leader international de la transformation digitale, va collaborer avec la start-up française Pasqal pour développer un accélérateur quantique reposant sur la technologie des atomes neutres, destiné à équiper des systèmes de calcul haute performance (HPC). Cette technologie permettrait de renforcer les capacités de calcul des ordinateurs actuels et ainsi développer des systèmes hybrides quantique-HPC exploitables à court terme.


Communiqué de Atos
4 Novembre 2020 | 125 readers

​Atos s’allie à la start-up Pasqal pour accélérer le calcul haute performance grâce à la technologie quantique d’atomes neutres
Leader mondial dans la fabrication de processeurs quantiques, Pasqal a développé une technologie prometteuse reposant sur les atomes neutres, qui lui permet aujourd’hui de maîtriser plus de 100 atomes, là où les circuits supraconducteurs, la méthode quantique la plus évoluée à ce jour, restent pour le moment limités à une cinquantaine de qubits. De son côté, Atos étudie les opportunités d’accélération offertes par les atomes neutres depuis plus de 2 ans et participe à l’avancée de la recherche en développant le logiciel spécifique à cette technologie, ayant donné lieu à plusieurs publications scientifiques et dépôts de brevets.

La collaboration mènera à l’intégration de la technologie de Pasqal dans l’environnement des solutions HPC d’Atos. Elle s’appuiera en cela sur la plateforme de développement logiciel et simulation quantique d’Atos, l’Atos Quantum Learning Machine (QLM), associant le savoir-faire d’Atos en algorithmie aux processeurs en développement de Pasqal.

« Nous sommes heureux de collaborer avec Pasqal et continuer ainsi à enrichir notre écosystème quantique avec l’une des entreprises européennes les plus innovantes dans ce domaine, » se réjouit Cyril Allouche, Fellow & VP, Directeur du programme R&D Quantum chez Atos. « Depuis le lancement de son programme de recherche dédié, Atos a adopté une approche multi-technologies, qui se concrétise par la prise en charge de différents systèmes quantiques, les supraconducteurs, les ions ou encore les atomes neutres, dans l’Atos QLM. Nous espérons ainsi permettre à nos utilisateurs d’expérimenter et développer leurs applications quantiques sur le plus grand éventail de technologies quantiques. »

Georges-Olivier Reymond, Directeur Général chez Pasqal déclare : « Nous croyons au calcul hybride où les processeurs quantiques vont venir accélérer les calculateurs classiques, avec des performances qui vont s’améliorer au fil des années. Nous travaillons d’ores et déjà à un processeur de plus de 100 qubits, et notre technologie a une capacité de passage à l’échelle au-delà qui est unique. Travailler à l’intégration de ces nouvelles technologies, avec un pionnier et leader tel qu’Atos, s’inscrit donc pleinement dans notre stratégie de les rendre accessibles aux utilisateurs de HPC dès maintenant.  »

Atos, pionnier de l’informatique quantique

En novembre 2016, Atos a lancé un ambitieux programme pour anticiper le futur de l’informatique quantique, baptisé ‘Atos Quantum’. À la suite de cette initiative, Atos a été le premier acteur à proposer un module de simulation du bruit quantique au sein de son offre Atos QLM. L’Atos QLM et l’expertise d’Atos contribuent aujourd’hui a de nombreux programmes européens, notamment le projet AQTION (Advanced Quantum computing with Trapped IONs), le projet PASQuanS (Programmable Atomic Atomic Large-Scale Quantum Simulation) et plus récemment le projet NEASQC (NExt ApplicationS of Quantum Computing).


You can read too...




1 2 3 4 5 » ... 11

Nouveau commentaire :