Menu

Atos, le CSC et IQM s’associent pour accélérer la commercialisation de technologies quantiques européennes



Atos, leader international de la transformation digitale, le Centre de technologie de l'information pour la science - CSC finlandais et IQM, leader européen des ordinateurs quantiques supraconducteurs, s’associent pour créer le premier écosystème complet 100% européen comprenant un simulateur, un environnement de programmation universel et du matériel quantique.


Communiqué de Atos
21 Juin 2020 | 42 readers

Photo by Tapio Haaja on Unsplash
Photo by Tapio Haaja on Unsplash
Dans le cadre de ce partenariat, IQM utilisera l’Atos Quantum Learning Machine (QLM) pour offrir un environnement complet de programmation, compilation et exécution pour son processeur quantique. IQM tire également parti des outils avancés de caractérisation hardware de l’Atos QLM, notamment les méthodes avancées de caractérisation des qubits (tomographie) ou encore la modélisation du bruit numérique. CSC apporte à cette initiative son expertise, ainsi que l’Atos QLM acquise par le centre en mai 2020. La première phase du projet, qui consiste à connecter l’Atos QLM à l’accélérateur quantique d’IQM, est déjà en cours au centre CSC à Espoo, en Finlande.

Au cours de la dernière décennie, l’informatique quantique a largement évolué, passant du statut de simple curiosité expérimentale à celui de technologie tangible. En permettant aux ingénieurs et étudiants de développer et tester des logiciels quantiques, Atos QLM contribue à la démocratisation de l’informatique quantique et l’identification de centaines de cas d’usage concrets. Combinant les systèmes hardware d’IQM à la connaissance approfondie du CSC, acquise au travers de multiples projets réussis, le partenariat représente une avancée majeure dans le développement de solutions quantiques pratiques, viables et économiques au service d’applications sectorielles multiples. L’informatique quantique promet notamment d’accélérer de manière drastique les efforts de recherche dans des domaines comme l’intelligence artificielle, le design moléculaire en pharmacie ou développement durable, la cybersécurité, l’optimisation de solutions pour la gestion intelligente d’énergie et les technologies financières.

« Nous pensons que la coopération entre les différents acteurs de l’écosystème est le moyen le plus rapide de faire de l’informatique quantique une réalité commerciale, » explique Dr. Jan Goetz, CEO, IQM. « C’est pourquoi nous sommes ravis de nous associer à des pionniers comme CSC et Atos. En tant que jeune spécialiste en équipements matériels quantiques, IQM va apporter son dynamisme, son ambition et sa volonté de repousser les limites de la physique quantique pour produire en co-design des ordinateurs quantiques et apporter ainsi une réponse à des problématiques spécifiques. »  

« Comme pour toute technologie en cours de maturation, la valeur de l’informatique quantique, et les opportunités associées, vont croître au cours des prochaines années. Conscients de l’enjeu, les gouvernements du monde entier ont annoncé des programmes d’investissement mais le succès de la révolution quantique repose également sur la coopération entre les leaders digitaux, les startups et le monde académique. Ensemble, Atos, le CSC et IQM vont poser les jalons d’une plus large adoption des technologies quantiques, » explique Cyril Allouche, VP, Directeur du programme R&D Quantum, Atos.

« IQM, Atos et le CSC partagent l’ambition commune de révéler la valeur de l’informatique quantique. Nous sommes fiers de contribuer à ce partenariat et sommes impatients d’en observer les premiers résultats. Notre objectif est de catalyser l’étude des algorithmes quantiques des chercheurs finlandais, » conclut Dr. Pekka Manninen, Directeur de programme, CSC.


You can read too...




1 2 3 4 5 » ... 8

Nouveau commentaire :