Menu

Amazon Braket : trait d’union entre les entreprises et l’informatique quantique



Et si Amazon avait tout compris, en annonçant hier son service Braket, qui met l’informatique quantique à la portée des entreprises les plus avancées sur le sujet…
L’informatique quantique en est à ses débuts. Elle sort la tête depuis deux ans des laboratoires de recherche, et les professionnels de l’informatique en entreprise n’y comprennent rien.
Il y a 70 ans, on appelait cela de l’informatique à temps partagé (le fameux « time sharing »). En 2019, Amazon invente l’informatique quantique à temps partagé.


4 Décembre 2019 | 308 readers

Inventer est un métier, commercialiser en est un autre

Amazon Braket : trait d’union entre les entreprises et l’informatique quantique
Jaloux de leur expertise, les savants et chercheurs n’essayent pas toujours de vulgariser et de simplifier. Ils n’ont finalement qu’une crainte : que le sujet leur échappe, et que le Saint Graal se transforme en une simple foire commerciale. C’est pourtant dans cette évolution que s’ancreront les usages, et les financements de demain.

Aujourd’hui, bien qu’encore naissante, plusieurs technologies quantiques sont déjà en concurrence. Certains simulent l’informatique quantique (Atos ou Microsoft). D’autres revendiquent leur suprématie quantique (Google), immédiatement corrigés par les troisièmes (IBM) qui expliquent que les précédents mentent… Certains utilisent des ions, des photons, des atomes, et d’autres technologies encore, toutes inaccessibles à la compréhension du public, même professionnel.

Et finalement les mêmes questions reviennent chaque jour sur les forums : quand pourrais-je utiliser un ordinateur quantique, quelle est la meilleure technologie, comment puis-je y accéder, comment me former ? Questions auxquelles les fournisseurs répondent toujours de la même manière, en temporisant, car ils ne seraient pas prêts à cette diffusion aux entreprises.

Amazon aurait les moyens de mettre quelques centaines de millions de dollars dans un plan de recherche et de développement de son propre ordinateur quantique. Peut-être est-ce d’ailleurs également dans les cartons de la firme de Jeff Bezos. Mais il vient d’annoncer, à l’occasion de sa conférence annuelle, un service beaucoup plus intelligent, Amazon Braket
Stratégiquement et tactiquement, le positionnement de Braket est judicieux.
Plutôt que d’entrer en concurrence avec Google et IBM, tous deux à la course pour développer leur propre ordinateur quantique ; ou avec les autres start-ups du secteur qui ont pris une certaine avance (D-Wave, Rigetti…), Amazon a choisi de ne pas choisir.
Et a choisi d’offrir aujourd’hui ce qui manquait hier, le pont entre les entreprises et toutes ces technologies. 

Principale difficulté pour les entreprises, les algorithmes quantiques ne ressemblent en rien aux algorithmes de l’informatique classique. Il faut donc tout apprendre sur de nouvelles bases ; développer, puis tester. Or comment tester ses premiers développements, quand un ordinateur quantique coute plusieurs millions de dollars et que la technologie évolue tous les trimestres ?
Peu interopérables, chaque génération d’ordinateur quantique nécessite par ailleurs d’adapter les algorithmes pour les tester dans chaque environnement. Pas simple…

​Amazon Braket, une couche pour faciliter l’interopérabilité

Amazon Braket propose tout d’abord un environnement de conception et de développement. A partir d’algorithmes existants, ou à partir de la page blanche, vous pouvez donc préparer vos premiers algorithmes quantiques. Le premier niveau proposé par Braket, est un service de simulation qui teste et vérifie les algorithmes développés. Une fois prêts, Amazon Braket vous propose de les exécuter, à la demande, sur les principales machines disponibles sur le marché.
En effet, Amazon s’est associé avec D-Wave, Rigetti, et IonQ, trois fabricants d’ordinateurs quantiques, de technologies différentes et complémentaires. Vous trouverez donc ces trois technologies sur la plateforme Amazon. Et vous pourrez acheter du temps machine sur chaque environnement, en fonction de vos besoins, à partir d’un même compte utilisateur.

Afin de coller encore mieux à la réalité des premiers développements de l’informatique quantique, Amazon propose d’accéder à la fois à ces ordinateurs quantiques, et à ses ordinateurs classiques. Très spécialisés, les ordinateurs quantiques ne réaliseront en effet que quelques calculs très précis, et s’appuieront sur des ressources traditionnelles pour compléter leurs tâches. Intégré à Amazon S3, Braket y publie les résultats des calculs quantiques.

D-Wave a annoncé à cette occasion rendre dès aujourd’hui disponible son processeur quantique 2000Q, et proposera dès le milieu de l’année prochaine sa nouvelle génération, Advantage. Rigetti met en ligne via Amazon Braket sa dernière génération de processeurs quantiques à 32 qubits. 

Amazon créé donc une porte d’entrée pour les entreprises, vers la découverte de l’informatique quantique. Aux entreprises maintenant de découvrir les enjeux des ordinateurs quantiques pour leur secteur d’activité, et mettre en place un plan de formation pour leurs équipes. 

Philippe NIEUWBOURG
Philippe Nieuwbourg est formateur et analyste indépendant, spécialiste de l'analyse des données... En savoir plus sur cet auteur

You can read too...





Nouveau commentaire :